À votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Traitement de charpente
à Villeneuve-sur-Lot

Vous avez constaté la présence d’insectes à larves xylophages dans votre charpente (sciure, poussière, trous…) ? Un traitement curatif est alors nécessaire pour vous en débarrasser définitivement. Celui-ci comprend plusieurs étapes QUALIBAT : le sondage, le bûchage, le brossage et le dépoussiérage.

Installée à Montayral, près de Villeneuve-sur-Lot, notre société Alpha Termites Isolation se déplace dans le Lot-et-Garonne ainsi que dans les départements limitrophes : Lot, Tarn-et-Garonne et Dordogne. Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit !

charpentes
charpentes

Capricornes, vrillettes, lyctus… Comment vivent ces insectes ?

Chez les insectes à larves xylophages, la contamination de bois sec commence dans un interstice du bois. Les œufs déposés se transforment en larves qui creusent des galeries et s’enfoncent dans le bois pour se nourrir. Ces larves se rapprochent ensuite de la surface du bois, où elles se métamorphosent en insectes adultes qui percent un trou à la surface du bois pour s’en échapper.

Les larves de capricornes, lyctus et vrillettes peuvent vivre de plusieurs mois à plusieurs années selon l’insecte. Elles ont donc la possibilité de se nourrir de vos bois de charpente pendant très longtemps et faire de gros dégâts. Les adultes, quant à eux, ne vivent qu’entre 2 à 5 semaines.

Choisissez le meilleur partenaire pour vos travaux : nous sommes qualifiés QUALIBAT !

Étapes du traitement curatif contre les insectes à larves xylophages

picto 1

Le sondage

Grâce à un instrument adapté, il nous est possible de sonder de place en place tous les éléments de bois. Cela nous permet de déterminer avec précision les zones contaminées.

picto 2

Le bûchage

Afin de mettre à nu le bois encore résistant, nous procédons au bûchage. Nous pouvons ainsi contrôler l’état des bois de charpente et de solivages pour des raisons de sécurité. Un marquage indélébile est ensuite réalisé et une notification par courrier est adressée au client pour l’informer sur les différentes pièces de bois qui nécessitent une intervention. Grâce au bûchage, le produit de préservation des zones à protéger peut également pénétrer plus facilement.

picto 3

Le brossage et le dépoussiérage

Cette étape permet d’éliminer la vermoulure dans les galeries creusées par les larves. Mise à nu grâce au bûchage, la vermoulure peut ainsi être éliminée facilement et, ainsi, éviter qu’elle absorbe une partie du produit appliqué. Nous procédons ensuite au dépoussiérage pour nettoyer toutes les surfaces du bois.

picto 4

L’injection

Les trous percés dans le bois lors du sondage (ou puits d’injection) permettent d’injecter un produit de préservation directement dans le bois. Ces injections doivent être faites en quinconce avec un entraxe de 20 à 30 cm maximum, avec une application de produit plus conséquente aux assemblages, appuis et encastrements dans les murs.

picto 5

L’application de surface

Suite au décapage et au dépoussiérage, les applications de surface sont réalisées par pulvérisation à basse pression de 250 à 300 g/m². Afin de respecter les quantités de produit à appliquer et d’éviter les oublis, des doubles applications successives sont effectuées.